Alors que l’été approche et que la fatigue se fait sentir, la résolution de problèmes devient plus ardue avec l’essoufflement. Comment y pallier?

Lorsque le cerveau est exténué, il est plus complexe de réfléchir à des solutions et à des façons de faire créatives et efficaces.  Est-ce le cas pour vous aussi? Je vous propose de découvrir une approche de la pensée latérale et ainsi vous permettre de l’expérimenter dans diverses circonstances!

Pourquoi est-il si difficile de résoudre un problème lorsque les meilleures conditions pour réussir ne sont pas réunies? Parce que nous faisons souvent trop de choses à la fois. Cela crée de la confusion, le principal obstacle à la réflexion. Le secret réside dans le fait de ne faire qu’une seule chose à la fois. Il faut disséquer en séquence notre pensée. C’est à la base de l’une des méthodes de créativité développée par Edward de Bono, psychologue anglais ; la méthode des six chapeaux.

La méthode des 6 chapeaux

Cette méthode suggère donc de diviser la recherche de solutions à un problème en empruntant six phases distinctes ici représentées par des chapeaux de couleur. Chacun symbolisant une façon de penser différente. L’objectif ultime étant d’éviter la censure des idées pour permettre de nouvelles perspectives.

Voici les 6 couleurs et leurs représentations:

Pourquoi l’utiliser

Voici quelques raisons pour lesquelles il est intéressant d’utiliser cette approche.

  • Facilite la réflexion en se concentrant sur une façon de voir à la fois;
  • Permet de partager avec d’autres pour élargir ses horizons donc de voir la situation sous des angles différents.
  • Admet la multiplicité des points de vue.
  • Nous autorise à explorer des champs de réflexion inhabituels et nous fait sortir de notre zone de confort et nous permet d’être plus ouvert dans le futur.
  • Aide à construire une vision à la fois globale et détaillée de la situation.
  • Surmonte les difficultés liées aux modes de communication.
  • Permet de prendre des décisions éclairées.
  • Facilite l’identification de solutions cohérentes.

Stratégie d’application

En groupe ou seul, le principe de fonctionnement est simple. Vous ou chaque membre du groupe doit mettre un seul chapeau imaginaire à la fois. Il doit réfléchir à une problématique donnée en adoptant la façon spécifique de penser y correspondant.

Il existe deux approches possibles selon ce que vous désirez obtenir.

Première approche: structurer la réflexion d’un groupe et aligner l’ensemble des participants sur un même mode de pensées en s’assurant de couvrir plusieurs points de vue:

  • L’ensemble des participants adopte la même couleur de chapeau et passe à travers l’ensemble des 6 couleurs. Dans ce cas, il faut  déterminer à l’avance la séquence des couleurs à prioriser selon le problème à traiter.

Deuxième approche: se forcer à endosser d’autres modes de pensées que ceux qui nous sont les plus habituels et s’efforcer de réfléchir à des arguments de différentes natures :

  • On demande à chaque participant réuni de porter une couleur de chapeau différente. À tour de rôle, chacun revêt un chapeau de couleur différente, joue un rôle différent et, par ricochet, adopte un mode de pensée différent. Idéalement, il faut s’assurer que toutes les couleurs sont représentées, ensuite il importe peu si deux participants choisissent la même couleur.

Pour cette deuxième approche et pour plus de succès, définissez la séquence d’utilisation des chapeaux à mettre de l’avant.  Il est intéressant de tester diverses séquences pour évaluer celles qui suscitent les meilleurs résultats en fonction de l’entreprise.

Des séquences intéressantes à tester

Dans la plupart de ces scénarios, le chapeau bleu orchestre la discussion, planifie et régit l’ordre de passage des différents chapeaux en synthétisant les conclusions.

Processus d’atelier typique de réflexion qui part de faits:

  1. Neutralité: on présente les faits du problème ou du cas.
  2. Créativité: on génère des idées sur la façon dont le cas ou le problème pourrait être traité ou résolu.
  3. Optimisme: on évalue le mérite des idées, leurs bénéfices et comment cela peut se réaliser.
  4. Jugement : dans la même lignée, on évalue les inconvénients, les freins à la réalisation et les risques.
  5. Émotion: on obtient des gens leurs pressentiments, intuitions et émotions sur ce qui vient d’être partagé et les différentes options.
  6. Organisation: on récapitule les options discutées, les décisions prises ou encore les prochaines étapes et on lève la séance.

Processus de réflexion qui utilise l’expérience et le vécu de l’équipe

  1. Émotion: on commence par l’expression des réactions affectives et émotionnelles suite à un vécu personnel.
  2. Neutralité: on tempère le tout en rassemblant les éléments d’information objectifs.
  3. Créativité: on se sert des problématiques d’expériences et des données recueillies pour faire émerger en brainstorming toutes pistes de solutions possibles même les plus surréalistes et farfelues.
  4. Jugements optimiste et pessimiste: on sélectionne chacune des idées soumises et on les passe au crible du jugement pour en retenir ensuite les propositions pragmatiques réalisables et n’en sélectionner que les plus adéquates.
  5. Émotion: on revient aux éléments émotifs du départ en vérifiant le degré d’adhésion des participants aux nouvelles solutions envisagées.
  6. Organisation: on récapitule les options discutées, les décisions prises ou les prochaines étapes et on lève la séance.

Processus de réflexion pour une situation émotive ou avec beaucoup de divergences possibles

On peut vouloir, pour un sujet ou une problématique à résoudre suscitant beaucoup d’émotions ou de points de vue divergents, donner au chapeau bleu le leadership afin de maintenir une certaine discipline. Chef d’orchestre, il établit le plan de réflexion, dirige et organise l’ordre de passage des différents chapeaux et, finalement, il synthétise et résume les conclusions.

Si le chapeau bleu mène le bal de la rencontre, voici deux approches à tenter selon les réactions:

Première stratégie pour le chapeau bleu

  1. Créativité: brainstorming, moisson d’idées et désignation d’un gestionnaire de ce pot de suggestions.
  2. Optimisme: développement constructif, opérationnel, évaluation positive de ces propositions, recherche de profits et de valeurs.
  3. Jugement: évaluation négative de ces propositions.
  4. Neutralité: collecte des données nécessaires objectives. Peut toujours être interpellé.
  5. Émotion: soumettre en fin de parcours la solution à un jugement émotionnel affectif (l’enthousiasme conditionne positivement les chances de succès).
  6. Organisation: dans ce cas, de fortes émotions ressortent. On repart le processus avec la deuxième stratégie.

Deuxième stratégie pour le chapeau bleu

  1. Le chapeau rouge a la parole si le sujet engendre de fortes réactions affectives.
  2. Le chapeau blanc rassemble les informations pertinentes.
  3. Le chapeau jaune fait des propositions positives et constructives.
  4. Le chapeau bleu dresse une liste officielle des différentes propositions classées en catégories.
  5. Cocktail de chapeaux blanc, jaune, vert pour chaque proposition (brainstorming) = phase constructive
  6. Le chapeau noir élimine les propositions qui ne tiennent pas.
  7. Le chapeau bleu organise la stratégie de sélection des solutions.
  8. Le chapeau rouge exprime le sentiment des participants face aux solutions possibles.
  9. Procédure de choix: mélange de pensées en chapeaux jaune et noir pour la recherche de la meilleure solution.
  10. Mise en oeuvre de ce qui a été décidé.

Cette technique n’est pas la seule et n’est pas infaillible toutefois, elle reste une des approches les plus préconisées pour favoriser la créativité en résolution de problème. Malgré certaines difficultés éprouvées à se souvenir du mode de pensée qui leur est assigné et surtout de rester aligné à une façon de penser unique, nous vous suggérons fortement de tester un des approches proposées. Comme mentionné dans un blogue antérieur (10 actions pour favoriser la production d’idées au quotidien), le cerveau doit s’entrainer pour développer de bonnes habitudes.

Alors quelle est votre façon de penser la plus naturelle et celle la plus «challengeante»?

Méthode intéressants vous ne trouvez pas? Cela teinte beaucoup notre approche de la vie au quotidien.

Profitez de l’été et de vos nombreuses interactions pour pratiquer ces approches. Ce sera gagnant de retour au bureau.

Magali Pelletier est entrepreneur, stratège et formatrice. Elle Cumule plus de 15 ans d’expérience professionnelle en entreprises manufacturières et de services comme spécialiste en gestion marketing et stratégie de développement de produits. Consultante depuis 2013, elle offre des services de consultation, des formations sur les grands thèmes actuels en gestion et développement de l’innovation et effectue des études d’opportunités pour explorer de nouvelles idées ou marchés. www.strategiemp.com

Références :

Disposez-vous d’une stratégie de croissance bien définie ?

La rentrée est synonyme de planification de nouveaux projets ou encore de nécessité d’œuvrer à la réalisation de projets en attente depuis un certain temps. Un travail qui requiert une stratégie de croissance bien définie devant ensuite être communiquée à tous. Voici quelques pointeurs pour vous aider à cerner la vôtre.

Êtes-vous stratégiques dans vos prises de décisions?

La nécessité d’une revue et d’une priorisation de projets s’avère essentielle en entreprise.  Pour faire face à ce défi, voici quelques pistes de solutions dont notamment la revue de portfolio.

Comment revenir réellement reposé de vos vacances

Il est scientifiquement reconnu que pour prendre des décisions éclairées rapidement ayant un impact positif plus grand, il faut savoir effectuer une pause mentale et parvenir à mettre notre cerveau au repos afin de refaire le plein. Heureusement, les vacances estivales sont à nos portes!